Silhouette rappelant notre truite indigène dont elle se distingue par une bouche moins largement fendue, une tête relativement plus petite.

Taille

Dans notre département, ce poisson provient exclusivement d’alevinages, les plus gros specimens dépassent rarement 2 kg pour 50 à 60 cm.

Coloration

C’est principalement par les caractères de sa livrée que la truite arc en ciel se distingue de notre truite indigène. Elle présente le long des flancs une bande colorée pourpre à reflets irisés. Le dos, les flancs, la tête, les nageoires dorsale et caudale sont parsemées de petites mouchetures noires.

Biologie

Besoins de même nature que la truite fario avec cependant des exigences moindres en ce qui concerne la température et l’oxygénation de l’eau. Elle semble moins sédentaire que sa cousine, certaines souches, tout au moins, manifestant une tendance à la dévalaison. Dans les eaux françaises, sa reproduction naturelle est très inégale. Ainsi, les lacs pyrénéens où elle a été introduite, représente le milieu le plus favorable à sa reproduction. Ce qui peut se comprendre car elle est originaire d’amérique du nord.

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Inscrivez-vous

Un événement important, une animation, un bon plan... Soyez averti directement par mail