Silhouette élancée, bouche largement fendue, présence d’une nageoire adipeuse. La Truite de rivière est trop connue pour que l’on s’attarde, ici, à une description minutieuse.

Taille

Dépasse rarement, en rivière, 50 à 60 cm, pour un poids de 2 à 3 kg.

Coloration

Très variable. Le dos, les flancs et les opercules sont parsemés de taches rondes, noires, de dimensions variables. Les taches rouges sont présentes ou absentes, petites ou grosses, ocellées ou non, quelquefois auréolées de bleu. Le dos est tantôt de couleur foncée, presque noir ou gris bleuté, tantôt d’un vert clair. Les flancs sont plus ou moins nacrés ou jaunâtre. Le ventre est blanc d’argent ou jaune. Normalement, la nageoire caudale ne comporte pas de taches.

Biologie

Sédentaire, elle n’effectue que de courtes migrations à l’époque de la reproduction. La truite fario fréquente les eaux relativement pures. Elle est essentiellement carnivore, son alimentation est constituée de poissons, crustacés, vers et larves diverses. A certaines époques de l’année, elle consomme en quantités appréciables des insectes adultes tombant à la surface de l’eau. La reproduction a lieu en période hivernale, de novembre à janvier, par des températures de 5 à 10 degrés. Une femelle pond de 1000 à 2000 œufs par kg de son poids.

Pêche au toc, aux appâts naturels, à la cuillère et aux poissons nageurs

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Inscrivez-vous

Un événement important, une animation, un bon plan... Soyez averti directement par mail